Lots

top music rencontre Lot 3

rencontre miata Vendu : 25 625 €

Gustave Le Gray. Brick

rencontre joue l es tours Catégorie : Photographie

prostituées kenyanes rencontres peintres Gustave LE GRAY (1820-1884)
Brick – Normandie, dit “Brick au clair de lune” ou ”Brig on the water”, 1856.
Épreuve d’époque sur papier albuminé, aux exceptionnelles tonalités, montée sur bristol.
Image : 31,5 x 40 cm
Support : 45,8 x 59,8 cm

rencontre piscine rouen Célèbre marine de Gustave le Gray, elle obtint un succès considérable à Londres à l’exposition de la Photographic Society* en décembre 1856.
Au tiers supérieur, des nuages tumultueux ; au centre, une partie claire ; au tiers inférieur, la densité de la mer.
La composition donne plus de force à la partie inférieure de l’image dans laquelle se détache le brick, ainsi mis en
valeur à la gauche de l’intense reflet lumineux.
Provenance : Sud-Ouest de la France.
Collection : une épreuve acquise par le prince Albert, époux de la reine Victoria, fut exposée à la Manchester Art Traesures en avril 1857.
Littérature : * dans la revue du 22 décembre de cette même societé, “Murray and Heath, Photographic Apparatus
Makers, 43 Piccadilly”, fait paraître la publicité suivante : “LEGRAY’S famous Picture of SEA and CLOUDS, admitted to be the finest Photograph yet produced. Price 16s. 800 copies suscribed for in two months. Every Photographer should order a copy.”(sic)
Gustave Le Gray par Gordon Baldwin, The J. Paul Getty Museum exposition Gustave Le Gray du 3 mai au 28 août 1988.
The lovely sea-view. A study of the marine photographs published by Gustave Le Gray 1856-1858 par Ken Jacobson, Petches bridge, 2001, fig. 2, reproduction de l’épreuve du Wilson Center for Photographs.
La photographie du XIXe à Chantilly par Nicole Garnier Pelle, Artlys 2001 : image p. 77, reproduction de l’épreuve d’Henri
d’Orléans, duc d’Aumale (1822 – 1897), conservée au musée Condé de Chantilly.
Gustave Le Gray, sous la direction de Sylvie Aubenas, Paris, BNF, Gallimard, 2002, ill. n° 128 (cat. 109) p. 108, reproduction de l’épreuve conservée au musée d’Orsay (ancienne collection du duc de Chartres).
Condition : l’épreuve ne présente ni repiques ni restaurations anciennes ou récentes.
Le support de montage sur lequel est appliquée l’épreuve est bruni par le temps et présente des rousseurs.
L’épreuve ne comporte pas la signature cachet du photographe, ce qui est assez fréquent dans l’oeuvre de Le Gray.
Elle conserve de très belles et exceptionnelles tonalités.